Logo AFPRAL, Prevention pour les allergies - AFPRAL - Association Francaise pour la Prevention des Allergies

Association Française pour la Prévention des Allergies (AFPRAL)

Rentrée 2014 : scolarité et allergies

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Mardi, 02 Septembre 2014 14:09)

Nous y sommes ! C'est la rentrée !  Et avec elle, un certain nombre de questions et de préparatifs liés à l'accueil de nos enfants allergiques !

Afin de vous aider dans les diverses étapes et démarches de mise en place de Projet d'Accueil Individualisé (PAI), afin de vous fournir un appui et des sources pour informer les personnes  qui vont accueillir vos enfants (dans les écoles et cantines entre autre, sans oublier les crèches, les nounous, les centres de loisirs....) l’AFPRAL vous propose, cette année encore, d'utiliser et de diffuser ses dépliants et plaquettes.

Vous pouvez à volonté, télécharger, imprimer et photocopier nos dépliants : "Le PAI : connaitre l'essentiel", "Allergies alimentaires", "Allergies respiratoires".

A consulter également : comment reconnaitre un choc anaphylactique et le choc anaphylactique chez l'enfant.

Disponible également, les modes d'emploi des stylos auto-injecteur :

Ces documents ont vocation à fournir des informations permettant de comprendre ce qu'est l'allergie et comment on peut, aisément, prendre en charge, en toute sécurité, un enfant souffrant d'allergie : comment utiliser une trousse d’urgence, conseils, trucs et astuces donnant les clés pour accueillir en toute quiétude et dans les meilleures conditions les enfants allergiques.

A ne pas oublier non plus, notre guide "Allergies Alimentaires et Restauration Collective - Guide pour l’accueil en restauration collective des enfants porteurs d'allergies ou d’intolérances alimentaires".

Nous espérons vivement que ces documents vous accompagneront utilement dans toutes vos démarches.

Un seul mot d'ordre, un seul combat : faciliter l’accueil et la prise en charge des enfants allergiques par le plus grand nombre et avec bienveilllance !

BONNE RENTREE !

L’équipe AFPRAL

Depuis 1999, l’accueil des enfants à l’école et en collectivité ayant des allergies ou intolérances alimentaires s’est amélioré.
 

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Vendredi, 25 Juillet 2014 13:26)

Bonjour, nous vous avons sollicités il y a quelques mois pour une étude concernant les enfants allergiques aux protéines du lait de vache (APLV) afin de savoir comment vous appréhendiez cette allergie et où vous recherchiez des informations sur celle-ci. Vous avez été nombreux à nous répondre et nous tenions à vous remercier pour cela.

Lire la synthèse de l'enquête

   

On a parfois de bonnes surprises !

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Jeudi, 24 Juillet 2014 14:28)

Parents d'enfants allergiques, nous savons tous combien l'accueil et la prise en charge de nos enfants dans leur vie scolaire, péri-scolaire, et plus largement sociale, est variable en terme de bienveillance, d'intégration, de sécurité, de professionnalisme....

Et bien, justement, en cette période de vacances et de tourisme estival, ce petit mot pour vous relater un exemple de bonne surprise.... et de bonne pratique constatée par notre antenne Centre ! La preuve que la prise en compte de la maladie allergique évolue, et que c'est à force d'information et de sensibilisation que le plus grand nombre intégrera de nouvelles pratiques professionnelles.

L'établissement que nous souhaitons féliciter est le Musée auto moto vélo de Châtellerault, dans la Vienne (86).

Celui-ci propose aux enfants entre 6 et 12 ans de venir fêter leur anniversaire dans le musée : chasse au trésor parmi les véhicules anciens, jeux, goûter, animations... le tout encadré par une animatrice qualifiée. Lors de la réservation de l'évènement par les parents, le musée remet une fiche de renseignement relative aux enfants participants, questionnant notamment : sur l'existence ou non d'allergie(s) chez l'enfant, son (leurs) type(s) - alimentaire, médicamenteuse, autres - les causes et la conduite à tenir. Sont également demandées les coordonnées de la personne à prévenir en cas d'urgence ainsi que le nom du médecin traitant de l'enfant.

Vous en conviendrez, voilà qui est admirable ! ... Surtout de la part d'un musée, qui n'accueille les enfants que ponctuellement (il ne s'agit pas ici d'une structure d'accueil de la petite enfance), d'où la (bonne) surprise de notre représentante Afpral, qui accompagnait son enfant et découvrait les lieux ! Un grand bravo donc à cet établissement !

Profitons en pour signaler que le Musée auto moto vélo propose également aux scolaires tout un programme d’activités pédagogiques (atelier, visites commentées...) de la maternelle à la terminale.

Nous espérons qu'au cours des années à venir de nombreuses autres structures s'engageront dans cette même voie...celle des bonnes pratiques !



   

Ecole, crèche, nounou...les bonnes et les mauvaises pratiques .

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Mardi, 08 Juillet 2014 14:08)

Nous sommes tous interpellés quand il y a des problèmes, quand il y a des blocages... Pourtant dans certains établissements, chez certaines assistantes maternelles, dans certaines structures d'accueil, tout est fait avec bonne volonté, professionnalisme, bienveillance et de manière sécurisée.

En 2007 déjà, nous vous avions invité à nous relater les bonnes pratiques. A nouveau, nous aimerions recueillir vos témoignages, vos histoires ; celles qui prouvent que nos enfants allergiques, peuvent être gardé et scolarisé, dans les meilleures conditions, malgré leur maladie chronique.

Pour ce faire, nous vous invitons à déposer un post dans le forum ou à nous adresser directement par mail votre témoignage à < Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. >.

Merci à tous !

   

Bientôt l'été...gare au henné !

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Mis à jour (Jeudi, 19 Juin 2014 20:48)

Bientôt les vacances, peut être serez-vous tenté par un tatouage éphémère noir à base de henné ?

L'Agence Nationale de Sécurité du Médicaments et des produits de santé (ANSM) rappelle qu'il peut être à l’origine de réactions allergiques graves.

Les tatouages noirs temporaires sont le plus souvent proposés aux vacanciers sur les plages, dans les centres de vacances ou sur les marchés. Ils rencontrent beaucoup de succès, car leur coloration noire est plus appréciée que la teinte habituelle du henné qui varie du brun à l’orange.Réaction cutanée sévère après un tatouage au henné noir.

Cette couleur noire est obtenue avec un colorant qui provoque des réactions allergiques au niveau de la peau. Elles surviennent quelques heures voire plusieurs semaines après la réalisation du tatouage. La zone traitée gonfle, devient rouge, démange et une éruption (eczéma de contact) apparaît sur les traces du dessin initial.

Cette substance est ajoutée illégalement au henné afin de donner une couleur noire aux tatouages et d’augmenter leur longévité. La PPD est une substance autorisée dans les produits cosmétiques, uniquement dans les teintures capillaires, à une concentration ne pouvant excéder 6%. Cette substance est également utilisée pour colorer les textiles notamment.

La sensibilisation est définitive et irréversible : ces réactions allergiques peuvent récidiver au contact de teintures pour cheveux, de vêtements ou d’objets en caoutchouc contenant ce colorant.

Compte tenu des cas d’eczéma allergique signalés, des difficultés de contrôle du circuit de distribution des produits et des lieux de réalisation des tatouages, l’Agence met en garde contre les risques et déconseille la réalisation de tatouage noir temporaire au henné.

Que faire en cas de réaction cutanée au henné noir?

Cette éruption se traite par des crèmes à base de corticoïdes. Un traitement aux corticoïdes par voie générale est parfois nécessaire. La guérison peut prendre trois à quatre semaines et l’éruption laisse parfois sur la peau une coloration brune qui peut persister longtemps.

Toute réaction cutanée faisant suite à l’utilisation d’un produit cosmétique doit être signalée à un professionnel de santé.


Bibliographie:

http://ansm.sante.fr/Dossiers/Securite-des-produits-cosmetiques/Tatouages-ephemeres-noirs-a-base-de-henne/%28offset%29/5

http://www.centreantipoisons.be/autre/r-actions-allergiques-au-henn-noir