Rationalisation des certificats médicaux

Le ministères des Affaires Sciales et de la Santé, en collaboration avec le Conseil de l'Ordre des Médecins, a rappelé dans quels cas pouvait être établi un certificat médical.
Ce dernier ne se justife que s’il a une raison médicale et n'est obligatoire que si un texte législatif ou réglementaire l’exige. Dans de nombreux autres cas, il n’est pas nécessaire. Ainsi, il ne peut pas être exigé  pour attester une absence d’allergie. Télécharger le document