L’Agence Nationale de Sécurité du Médicament, informée par le laboratoire Chauvin d’un risque de dysfonctionnement des stylos auto-injecteurs d’adrénaline EMERADE, a communiqué le 23/09 sur sa décision de ne pas effectuer de rappel des produits concernés. L'AFPRAL, consultée par l'ANSM qui souhaitait recueillir le point de vue des patients, a collaboré à la rédaction de ce point d'information, afin d'apporter le meilleur éclairage possible aux patients allergiques dont elle défend les intérêts depuis bientôt 30 ans. Tous les éléments dans notre communiqué de presse,  à lire ici.