COMMUNIQUE DE PRESSE de la SOCIETE DE PNEUMOLOGIE

Dans le contexte sanitaire actuel, les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont déconseillés (liste ici) en cas de symptômes d’infection respiratoire aiguë.
La Société de Pneumologie de Langue Française tient à souligner que les personnes souffrant d’une maladie respiratoire chronique (asthme, BPCO, autre) qui reçoivent un traitement par corticoïde inhalé ou oral ne doivent pas l’interrompre sans l’avis de leur pneumologue ou de leur médecin traitant, au risque de déstabiliser leur maladiePar ailleurs la SPLF rappelle que les anti-inflammatoires non stéroïdiens n’ont aucune indication thérapeutique dans les maladies respiratoires chroniques. Lien vers le communiqué  Société de Pneumologie de Langue Française, 66 Boulevard Saint-Michel 75006 Paris - splf@splf.org