En effet, la poussière de maison est un cocktail de particules diverses bactéries : moisissures, pollens, débris de peau, de cheveux, acariens et déchets d’acariens, allergènes d’animaux et d’insectes...

L’acarien est une sorte d’araignée microscopique qui se nourrit des débris de peau humaine et animale. Il se niche de préférence en profondeur dans les matelas, les rembourrages, les tapis, les sofas...

Pour se développer, les acariens ont besoin de chaleur et d’humidité : c’est pourquoi ils abondent dans les régions humides et disparaissent dans les climats secs et au-delà de 1500 m. d’altitude en Europe. L’automne est la plus mauvaise saison pour les personnes allergiques aux acariens.

En cas d’allergie aux acariens, il est possible par allergie croisée de réagir aux escargots.

L’éviction aux acariens est possible à condition qu’elle soit mise en place globalement.

Téléchargez notre dépliant :