Depuis la mise en application de la directive européenne obligeant les fabricants de l'agro-alimentaire à étiqueter en clair les 14 allergènes, il est devenu plus facile pour les consommateurs allergiques de reconnaître les aliments à éviter. Mais à l'AFPRAL nous avons encore beaucoup trop d'appels nous signalant des invraisemblances, des erreurs d'étiquetage, et la mise en évidence d'aliments traîtres, c’est-à-dire des aliments qui ne sont pas à leur place dans le produit fini (noisette, noix, noix de cajou etc. dans la charcuterie, les sauces).

Les industriels de l'agro-alimentaire jouent trop souvent avec nous, les consommateurs en général, et tout particulièrement les consommateurs allergiques. Trop régulièrement nous sommes induits en erreur sur la composition des produits que nous achetons...

Les fabricants de denrées alimentaires ont recours à différents moyens pour susciter l’intérêt et influencer les choix du consommateur par une appellation commerciale alléchante, une image suggestive... Bref, vous pensez acheter un produit et en y regardant d'un peu plus près, vous vous retrouvez avec tout autre chose, potentiellement dangereux pour vous ou vos proches, allergiques alimentaires....  Vous êtes victime d’une pratique commerciale trompeuse.

Aidez-nous à lutter contre ces abus et contribuez à notre réseau de vigilance alimentaire !

Signalez-nous sur contact@afpral.fr tout produit dont l'emballage est trompeur (nom, allégation, visuel de nature à induire le consommateur en erreur...) et accompagnez votre signalement des références précises du produit, des photos de l'emballage ainsi que vos nom, prénom et coordonnées.

Un exemple, parmi tant d'autres.... :

dos emballage chocolat ivoria